Qui est l’inventeur de la draisienne ?

Considérée comme l’ancêtre du vélo, la draisienne est un véhicule à deux roues qui est propulsé par des poussées sur le sol avec les pieds. Elle dispose d’un guidon pour servir de pose de mains. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur l’inventeur de cet engin, alors lisez la suite.

Von Drais

L’inventeur de la draisienne est l’allemand Von Drais en 1817. L’idée derrière cette invention est la recherche des moyens mécaniques pour remplacer le cheval. En réalité, étant un randonneur dans les forêts, Von Drais cherchait un moyen pour substituer son moyen de transport animalier. C’est donc dans cette optique qu’il a pu inventer la draisienne pouvant parcourir jusqu’à 14,4 km/heure. Ce qui représentait une grande performance en la matière.

A découvrir également : L'importance du jeu pour le développement des enfants : les bienfaits insoupçonnés

Communément appelée à l’époque vélocipède, la première conception de la draisienne était faite en bois. Le premier brevet est déposé un an après l’invention et la mise en activité de cet engin. En cette période de 1818, la draisienne a connu un franc succès et de plus en plus de personnes l’adoptent comme moyen de déplacement léger. Toutefois, ce succès n’a pas su faire long feu en raison des difficultés dans son utilisation par des personnes de faibles gabarits.

Le mode de fonctionnement de la draisienne

draisienne

A découvrir également : Parler de la mort à un enfant : astuces et recommandations pour une approche adaptée

La draisienne a beaucoup évolué depuis ce temps et elle est aujourd’hui plus adaptée pour les enfants de premiers âges. Ainsi, le vélocipède pour enfants ne dispose pas de pédales et la propulsion se fait par le biais de la force des jambes. Cet engin est alors destiné pour les enfants de moins de 2 ans.

Une fois l’enfant sur sa draisienne, il avance en posant ses deux pieds au sol et en les faisant cadencer. Cette façon de pratiquer la conduite est une préparation pour une future appréhension rapide du vélo une fois l’âge recommandé atteint.

Il est utile de savoir que la draisienne présente de multiples avantages pour les enfants. Elle permet à ceux-ci de développer l’instinct d’autonomie et la maîtrise de l’équilibre.

Les critères de choix de la draisienne pour son enfant

Depuis que la draisienne est destinée pour les enfants, les parents commencent à lui apporter une attention particulière. Toutefois, en fonction de l’âge et de la corpulence de votre enfant, vous êtes tenu de prendre en considération plusieurs paramètres avant son achat.

Ainsi, la taille de l’enfant compte pour un meilleur confort physique à l’usage. Le poids demeure un point crucial également. Une draisienne trop lourde peut être rapidement délaissée par l’enfant. Il est donc utile de lui acheter un engin qui pèse moins pour mieux l’intéresser.

L’évolution de la draisienne au fil des années

Au fil des années, la draisienne a connu plusieurs évolutions. Elle est devenue l’objet de toutes les attentions pour répondre aux besoins des enfants et des parents.

Dans les années 60, la draisienne se caractérisait par un design rudimentaire. Les modèles étaient en bois et leur forme était très sommaire. Ils étaient utiles pour apprendre à faire du vélo dès le plus jeune âge.

Vers la fin des années 90, les fabricants ont commencé à s’intéresser davantage aux aspects ergonomiques de leurs produits. Ils ont ainsi mis au point des draisiennes plus légères grâce à l’utilisation de matériaux tels que l’aluminium ou encore le carbone. Ces innovations ont permis une meilleure maniabilité pour les enfants et une meilleure maîtrise.

Aujourd’hui, le marché offre un large choix varié : il existe différents types de draisiennes conçues selon les exigences spécifiques de chaque enfant telles que son poids ou sa taille. Certaines sont équipées d’accessoires comme un frein arrière ou un guidon amovible qui permettent une transition facile vers le vélo classique.

En définitive, la révolution apportée par Baron Karl von Drais avec son invention n’a pas seulement permis une avancée dans l’univers du transport mais aussi dans celui du sport et surtout dans celui du jeu chez les tout-petits ! La draisienne continue donc aujourd’hui encore à être considérée comme étant indissociablement liée aux premiers pas sur deux roues sans pédales…

Les avantages de la draisienne pour l’apprentissage du vélo

Mais pourquoi la draisienne a-t-elle autant de succès auprès des parents ? Quels sont les avantages qu’elle offre pour l’apprentissage du vélo ?

Tout d’abord, vous devez souligner que la draisienne est une alternative intéressante aux tricycles ou aux vélos avec petites roulettes. Effectivement, elle permet à l’enfant de développer son équilibre naturellement en utilisant ses pieds comme appui au sol. Il se familiarise rapidement avec le mouvement et peut progresser à son rythme.

La pratique régulière de la draisienne renforce aussi la confiance et améliore la perception spatiale chez l’enfant qui prend conscience peu à peu de son corps dans l’espace. Il devient plus sûr de lui et moins craintif quant à sa capacité à maîtriser un engin sur deux roues.

La position assise que procure cette petite monture est aussi un atout non négligeable pour les enfants en pleine croissance car elle favorise une bonne posture, notamment au niveau du dos et des jambes.

Grâce aux draisiennes équipées d’accessoires tels que le frein arrière ou encore le guidon amovible mentionnés précédemment, on assiste souvent • surtout si ces accessoires sont présents dès les premiers tours • à une transition facile vers le vélo classique : dès lors où ils acquièrent suffisamment d’équilibre et commencent donc spontanément par lever leurs pieds (ce qui leur fait prendre conscience de leur capacité à tenir en équilibre), il suffit alors d’ajouter des pédales pour permettre au jeune cycliste de faire son premier tour de roue sur une bicyclette. Cette transition est souvent très rapide et peu difficile.

Il ne faut pas négliger le fait que la draisienne est un jouet amusant et ludique qui permet aux enfants de s’amuser tout en apprenant. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, les petits pourront passer des moments agréables avec leurs amis tout en développant leur motricité fine.

Au regard de tous ces éléments, on comprend mieux pourquoi la draisienne est aujourd’hui considérée comme étant une solution idéale pour accompagner les premiers pas du futur cycliste…